Retour
XS
SM
MD
LG
XL

Remise du prix Mérite CIQ 2020

C’est lors de l’Assemblée générale tenue le 25 octobre dernier que Mme Louise Dionne, opticienne, a reçu le prix Mérite du CIQ ! Lire l’allocution du CIQ lors de l’Assemblée générale annuelle de l’Ordre.

Mme Louise Dionne

Présentation de la lauréate : Mme Louise Dionne

Comme il est arrivé à plusieurs opticiens, l’intérêt pour la profession débute souvent par l’achat d’une première paire de lunettes. Louise, alors âgée de 15 ans, ne désire pas consulter le même optométriste que ses parents. Elle insiste donc et arrive à convaincre ceux-ci d’aller avec elle dans le bureau qui se trouve en face du cabinet de son médecin ophtalmologiste, dans lequel travaille un opticien. 

Cet opticien, c’est Claude Rivard. Louise est fascinée par sa façon de travailler. Il est précis, minutieux, accueillant et gentil. Louise est tellement intéressée qu’à sa 2e visite, l’adolescente timide qu’elle était ose lui poser des questions sur son métier et sur le parcours d’études requis pour devenir opticienne. 

Ses réponses sont claires et convaincantes; la voie de Louise semble tracée.

Elle suivra donc les traces de M. Rivard et fera sa formation en Techniques de prothèses visuelles, nom de l’époque, au cégep Edouard-Montpetit, et elle obtiendra son diplôme et son permis d’exercice en 1982.

En 20 ans de pratique privée, elle nous confie avoir énormément appris, d’abord sur les gens, sur les produits, mais également sur elle-même, et sur le plaisir de faire partie d’une équipe d’opticiens aguerris.

C’est en 1998 que le CA de l’Ordre (anciennement Bureau) la nomme membre du Conseil de discipline. Louise est une personne engagée, calme, réfléchie et rigoureuse, qualités nécessaires pour entendre et juger ses pairs lors d’audience au Conseil de discipline. Au sein de ce Comité, elle participera au moins à une douzaine d’occasions au processus disciplinaire. Son implication lui plaît vraiment, c’est une belle façon d’exprimer son côté rigoureux.

Ce n’est pas tout, Louise est une opticienne qui sait s’impliquer lorsque l’occasion se présente. En mars 2018, elle participe aux discussions entourant les nouvelles orientations de l’Ordre, discussions qui au final guideront le Plan stratégique 2018-2023. 

En 2002, preuve qu’on ne sait jamais ce qu’un vent de changement peut apporter, la providence a placé l’Institut Nazareth et Louis-Braille sur son chemin. L’avenir peut être imprévisible ! Suite à un appel d’une gestionnaire « allumée » de l’INLB, elle accepte avec enthousiasme d’aller défendre ses compétences d’opticienne au sein d’une organisation qui n’avait jamais eu recours aux services de notre belle profession auparavant. 

Elle sera engagée à l’essai comme opticienne le temps d’un projet d’une journée par semaine. C’est peu, mais s’il faut passer par là, Louise suit les recommandations de la gestionnaire et est patiente. Il ne faut pas bousculer les choses, Louise prendra le temps qu’il faut.

Son intérêt, son immense curiosité et son désir de prendre le temps de régler des cas font d’elle une valeur incontestable. Suite à cette première expérience, Louise s’exprime ainsi : « J’ai tout de suite aimé le milieu, les rapports avec les usagers, les optométristes et les intervenants. Je voulais y refaire mon nid. »

Ce type d’organisation est bien différent de la pratique privée qu’elle connaît. Elle a dû apprendre une nouvelle façon de faire, une approche différente, une bureaucratie inimaginable, etc. Malgré tous ces efforts d’adaptation, elle se sent plus que jamais à sa place!

Louise a fait preuve de patience, puisque ce n’est que 3 ans et demi plus tard, c’est-à-dire en 2005, qu’un poste à temps plein s’ouvre pour elle. C’est par cette persévérance qu’elle arrivera également à faire créer au sein de l’organisation un titre d’emploi d’opticien. Et oui, c’est grâce à Louise, et à l’équipe de direction d’alors, qu’il y a un titre d’emploi maintenant reconnu dans le réseau de la santé du Québec.

Une autre belle innovation de l’Institut Nazareth et Louis-Braille, LA référence en déficience visuelle au Québec!

Au fil des ans, les besoins étant grandissants, et la contribution des opticiennes très appréciée, 7 opticiennes se joindront à elle et à toute l’équipe de l’Institut Nazareth et Louis-Braille. 6 d’entre elles sont titulaires de postes, et elles forment une bien belle équipe. C’est la fierté de Louise! L’ouverture de ce poste d’opticien dans le réseau permettra également à des opticiennes de travailler en centre de réadaptation ailleurs dans la province.

Comme il faut maintenant assurer la relève, l’INLB et son équipe d’opticiennes reçoivent 2 fois par année depuis environ 7 années de futurs opticiens en stage d’observation, afin de leur montrer une autre pratique à vocation particulière, bien différente de celle des autres bureaux.

Et finalement, Louise terminera sa carrière à l’INLB comme elle l’avait souhaité dans ses rêves en mars 2002, à ses débuts.

Bravo Louise pour ce parcours exceptionnel, tu as ouvert des portes aux opticiens et opticiennes en ayant confiance en toi. Aujourd’hui, nous soulignons tes compétences, ta persévérance et ta détermination, tu mérites pleinement cet hommage, le Prix mérite du CIQ!

Toutes nos félicitations à Louise Dionne opticienne!