Mission

L’Ordre des opticiens d’ordonnances du Québec assure et promeut l’excellence de la pratique par la formation et l’encadrement des professionnels qui offrent la solution optimale en matière de produits oculo-visuels. En réalisant cette mission, l’Ordre remplit son mandat de protection du public.

Pour tout savoir sur la mission de l’OODQ, consultez la déclaration aux citoyens .

Que fait l’Ordre?

Admission

Les candidats à la pratique d’opticien d’ordonnances, qu’ils proviennent du système d’éducation québécois ou de l’étranger, doivent démontrer qu’ils possèdent la formation et les compétences nécessaires pour devenir membres de l’Ordre.

Inspection professionnelle

L’inspection professionnelle a pour but d’uniformiser les pratiques afin d’assurer au public un service professionnel sécuritaire. Elle se fait par le biais d’un processus d’autoévaluation annuelle et d’inspection par les pairs, laquelle permet de vérifier régulièrement les compétences des membres.

Inscription au Tableau

Pour continuer d’exercer leurs activités et d’utiliser le titre qui leur est réservé, ainsi que les initiales o.o.d., les opticiens d’ordonnances doivent s’inscrire chaque année au Tableau de l’Ordre et payer leur cotisation avant le 1er avril.

Syndic

Le Syndic analyse les demandes d’enquêtes soumise à son Bureau. Il peut ainsi déterminer si un opticien a commis un manquement à ses obligations déontologiques ou si une personne pratique en tant qu’opticien sans détenir de permis. Son rôle est régi par le Code des professions et son indépendance est assurée par le CA.

Formation continue

L’Ordre offre à ses membres des formations et des outils afin de les aider à exceller dans l’exercice de leur profession et de s’assurer qu’ils soient au courant de l’évolution de la profession, et ce, dans toutes les sphères de la pratique.

Soutien aux membres

Que ce soit au sujet de l’application réglementaire, pour l’ouverture ou la fermeture d’un bureau, pour l’exercice en société ou encore pour leur inscription annuelle, les membres peuvent en tout temps rejoindre l’équipe du bureau de l’Ordre afin d’obtenir les renseignements et l’assistance dont ils ont besoin.

Fiez-vous
à votre opticien

Ne prenez pas de risques pour vos yeux! Votre opticien est le spécialiste qualifié quand vous avez besoin d’orthèses visuelles ajustées à votre vision, à votre style de vie, à votre visage. Il sait vous offrir le meilleur rendement visuel, tout en valorisant l’expression de votre personnalité et ce, sans compromettre votre confort.

Lire la suite

Brigitte Robidas, O.O.D.
Présidente de l’Ordre des opticiens d’ordonnances du Québec

Historique

1904

Fondation de l’Association des opticiens de la province de Québec

1914

L’A.O.P.Q. devient l’A.O.O.P.Q. (Ass. des optométristes et des opticiens de la province de Québec).

1925

Ouverture du Collège d’optométrie

1940

(14 juin) Approbation du « Dispensing Opticians Act » par le Lieutenant Gouverneur en conseil. Naissance de la Corporation des opticiens d’ordonnances de la province de Québec.

1941

Ouverture de la première école d’opticien, rue Metcalfe à Montréal.

1954

Premier comité de discipline.

1958

Exemption des taxes sur les montures (sauf la taxe de vente).

1961

Début de l’enseignement des verres de contact à l’école d’optique.

1965

Le français est la langue officielle de la corporation.

1966

Réforme et amendement obtenus à la taxe de ventes pour respecter l’équité entre les opticiens d’ordonnances et les optométristes.

Réforme des règlements généraux, lutte contre la taxe de vente appliquée aux lunettes.

1967

Début de la Commission Castonguay-Nepveu (Commission d’enquête sur la santé et le bien-être social).

1968

Déménagement de l’école au Centre Paroissial St-Edouard.

1971

(13 mai) Début des pourparlers pour transférer l’école au CEGEP.

1972

Interventions multiples sur les bills 250 et 268 (Code des professions et Loi sur les opticiens d’ordonnances du Québec). Fondation de l’Ordre des opticiens d’ordonnances du Québec, conclusion des discussions en 1976.

1976

(Octobre) Transfert de l’école des opticiens au CEGEP Edouard-Montpetit.

1977

Marc Cossette, président de l’Ordre des opticiens d’ordonnances du Québec devient également président du Conseil Interprofessionnel du Québec, jusqu’en 1979.

1982

Réforme du code de déontologie: pratique multidisciplinaire, remise obligatoire de l’ordonnance.

1988

Lancement de la revue Coup d’œil.

Réforme du règlement de publicité.

1990

50e anniversaire de la profession d’opticien au Québec

1992

Premier de plusieurs congrès d’envergure organisés par l’Ordre

2005

Lancement d’un microprogramme à l’Université Laval, Québec: Microprogramme en évaluation des amétropies et des fonctions visuelles

2009

Règlement pour permettre la mobilité de la main-d’œuvre des opticiens dans le Canada.

Nouveau Code de déontologie.

Règlement sur l’exercice en société.

Autorisation pour les opticiens d’être à l’emploi d’un optométriste.

2010

Arrangement de reconnaissance mutuelle avec la France (ARM) pour les équivalences de formation.

Ouverture d’un 2e lieu de formation d’opticiens au Cégep Garneau à Québec.

2013

Ouverture d’un 3e lieu de formation d’opticiens au Cégep régional de Lanaudière à l’Assomption

2015

Adoption d’un règlement sur les actes qui peuvent être posés par un assistant optométrique (registre fermé le 26 février 2017)

2016

Entente historique entre l’Ordre des opticiens et l’Ordre des optométristes pour permettre des discussions sur les enjeux et la collaboration entre les 2 ordres

2017

Début de la révision réglementaire.

Collaboration entre les opticiens, les optométristes et les ophtalmologistes dans un projet mené par le planétarium Rio Tinto, visant à informer la population de se protéger les yeux lors d’éclipse solaire.

Entrée en vigueur de la Loi 11 sur la modification du Code des professions.

2018

Consultation auprès des membres et adoption d’un Plan stratégique 2018-2023, en lien avec le mandat de protection du public.

Mise en place des changements en lien avec le nouveau Code, notamment la fonction statutaire de directeur général d’un ordre, l’obligation pour les administrateurs de suivre des formations sur l’éthique et la gouvernance.

Rapports annuels

Consultez les rapports annuels des 4 dernières années.

Notre taux de placement? 100%

Des perspectives intéressantes pour nos candidats

Devenir opticien

Avec un taux de placement de 100%, l’étudiant en techniques d’orthèses visuelles se trouvera assurément un emploi dans son domaine!