Retour
XS
SM
MD
LG
XL

Entrevue de M. Pascal Aoudé

Membre de l’Ordre des opticiens d’ordonnances du Québec depuis 1989, M. Pascal Aoudé figure parmi les personnalités de l’année 2021 de la revue L’actualité en raison de son implication remarquée dans le cadre de la campagne de vaccination. À travers cette distinction, c’est toute la profession qui rayonne! Nous remercions M. Aoudé d’avoir accepté de répondre favorablement à notre demande d’entrevue. Nous vous invitons à découvrir son portrait ci-dessous.

1- Comment résumeriez-vous votre première expérience professionnelle?

Ma première expérience professionnelle fut extraordinaire! En effet, j’ai eu la chance d’apprendre le métier d’opticien aux côtés d’un patron inspirant, respecté et respectable. J’avais le sentiment de travailler avec lui et non pour lui. Il a fait preuve d’une grande générosité dans le partage de ses connaissances et de son expertise.

2- Quel a été l’élément déclencheur pour vous lancer à votre compte?

À vrai dire, l’opportunité s’est présentée à moi après avoir fait preuve de persévérance. C’est en raison de l’amour que je porte à ma profession que j’ai voulu m’établir à mon compte. Plus qu’un métier, être opticien représente à mes yeux une vocation.

3- Comment vous êtes-vous démarqué dans le cadre de votre profession?

Je ne pense pas me démarquer par rapport à mes collègues, au contraire, « je suis extraordinaire, sans jouer avec les mots ». (rires)

4- Quels conseils auriez-vous à donner à la nouvelle génération d’opticien(ne)s d’ordonnances du Québec?

Je dirais à la nouvelle génération d’opticien(ne)s d’ordonnances de faire preuve de persévérance, de curiosité et de ne pas hésiter à demander des conseils aux opticiens plus expérimentés. J’ai pour devise de dire que « plus une tâche est importante et significative, plus elle vaut la peine d’en surmonter les obstacles ».

5- Quel serait le mot approprié pour résumer votre carrière?

Aventure 

6- Quelles ont été vos plus grandes satisfactions professionnelles?

Ma plus grande satisfaction professionnelle est d’avoir été une source d’inspiration pour plusieurs membres de ma famille et autres connaissances qui, à partir de mon expérience, ont décidé de devenir opticien(ne)s d’ordonnances. Je me permets d’ajouter que ma plus grande fierté est que mon fils Alexandre ait suivi mes traces en devenant à son tour opticien d’ordonnances.

7- Quel a été votre plus grand défi professionnel?

Mon plus grand défi professionnel réside dans la satisfaction client « surtout le Schtroumpf grognon ». En effet, j’attache beaucoup d’importance à ce que le client soit satisfait du service qui lui a été offert en réponse à ses besoins.

8- Que pouvons-nous vous souhaiter pour la suite de votre carrière?

Bonheur, santé, prospérité et continuité.

9- Quel bilan tirez-vous de votre expérience en tant que vaccinateur?

La joie de travailler avec une équipe de professionnels de la santé investie à l’échelle provinciale et avec laquelle je partage une vision et un objectif commun. Je dois tout de même avouer que je me suis surpris d’avoir réussi à vacciner la population, pendant 6 mois, du dimanche au jeudi entre 7h et 14h tout en poursuivant mes activités professionnelles après ma journée de vaccination, et ce, malgré la fatigue. C’est animé par un sentiment de fierté en contribuant à l’effort collectif que j’ai pu tenir le coup.

10- Allez-vous répondre à l’appel « Je contribue » pour la prochaine campagne de vaccination?

Je n’ai jamais cessé ma participation à la campagne de vaccination et je poursuivrai cette mission tant et aussi longtemps que cela n’affectera pas ma famille, ma santé et ma pratique.