À l’ère où les médias sociaux se démocratisent, l’opticien d’ordonnances doit rester vigilant sur la nature des messages publiés sur son site Web ou ses réseaux sociaux et dont il a le contrôle, notamment dans le cadre de sa publicité.